Attributions causales et de responsabilité

Explications causales selon le statut social

Publié dans Attributions causales et de responsabilité

L'expérience suivante date de 1955 et a été réalisée par Thibault et Riecken.

Leurs sujets devaient tenter de persuader une audience de participer à une collecte de sang pour la croix rouge.

Ce qu'ils ne savent pas c'est que l'audience en question est de mèche avec les auteurs de l'expérience et ils vont à chaque fois accepter la requête des sujets.

les groupes peuvent se schématiser comme suit:

Sujets naïfs

 

Sujets compères

Les sujets pensent qu'ils doivent convaincre des personnes  et les amener à donner leur sang pour la croix rouge   Les personnes à convaincre sont en fait complice de l'expérimentateur et ils acceptent de donner leur sang dans tous les cas.

Les expérimentateurs mettaient à la disposition des sujets dit "naïfs" 38 messages de persuasion préparés à l'avance.
Ils devaient en sélectionner 10 parmi les 38 qu'ils pensaient les plus aptes à convaincre l'audience à donner leur sang.

Les statuts des personnes de l'audience diffèrent:

  1. un premier groupe est "de bas Statut": étudiants de première année.
  2. Un second est dit "de haut statut": doctorants en fin de cursus.

 

  

Sujets compères

 

Groupe 1

Etudiants de première année
Leurs habits et leurs coiffures variaient selon le groupe

Groupe 2

Doctorants de dernière année
  Question posée à tous les sujets naïfs:
A votre avis, pourquoi les personnes ont-elles accepté de donner leur sang?
 
"C'est grâce à mes arguments que les personnes ont donné leur sang"   "Mes arguments n'ont pas eu d'importance, les personnes avaient déjà choisi de donner leur sang"

En entretien individuel, on demandait au Sujet naïf s'il pensait que les personnes avaient accepté de donner leur sang grâce à leur argumentaire ou par leur choix personnel libre.

Les résultats sont les suivants:

  • Pour les compères de bas statut: Les sujets pensent que c'est leur argumentaire qui les a amené à accepter (donc des causes externes aux personnes).
  • Pour les compères de haut statut: Les sujets pensent que cela vient des personnes elles-mêmes (donc des causes internes)

Ces résultats montrent que la pensée est bien sociale.

Ici, la différence des explications causales fournies par les sujets naïfs sont fonction des statuts des sujets évalués.

John W. Thibault and Henry W. Riecken, Some determinants and consequences of the perception of social causality. Journal of Personality, 1955, 24, 113-33.