Fermer

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Connexion
Catégorisation Influence Relations intergroupes Normes Croyances

Soutenez le site

Moralité propre et immoralité sale Suggérer par mail
 On doit cette expérience, datant de 2006, à Zhong et Liljenquist.

Les Sujets vont être aléatoirement divisés en deux groupes suivants la consigne:

  • La moitié des sujets avaient pour tâche de se remémorer un événement autobiographique dans lequel ils avaient fait preuve de moralité.
  • Inversement, l'autre moitié devaient se remémorer un événement personnel dans lequel ils avaient fait preuve d'immoralité.

Pour les auteurs, la moralité serait psychologiquement associé au concept de propreté tandis que l'immoralité serait relié à la "saleté".



A la fin de l'expérience, chaque sujet pouvait choisir l'un des deux présents suivants:
  1. Un stylo
  2. Une lingette antiseptique

Les résultats sont les suivants:

Les sujets du premier groupe (condition de moralité) furent 37.5% à choisir la lingette antiseptique à la place du stylo.
Les sujets du second groupe (condition d'immoralité) furent 75% à choisir la lingette !




 
< Précédent   Suivant >

Recherche par mots clefs